emploi

ACTUALITÉS LOCALES

Suivez toutes les informations de Face Angers Loire

Wi-Filles Winter Camp

Pendant les vacances d’hiver, alors que certain.e.s dévalaient les pistes de ski, un groupe de 6 collégiennes plongeaient dans l’univers du numérique avec Wi-Filles Winter Camp. Pour la première édition de ce Club Wi-Filles un peu particulier, entreprises, collectivités et écoles du supérieur les ont accueilli pour découvrir le secteur. Retour sur cette expérience placée sous le signe de la bonne humeur !

 

Les coulisses de Wi-Filles Winter Camp

 

Lundi 17 février, 9h, elles sont déjà toutes au point de rendez-vous. Un bonjour, un échange de prénom et l’aventure commence ! Sur le chemin du Tiers Lieu French Tech, les discussions sont hésitantes. Elles ne se connaissent pas (encore). Ou serait-ce l’effet lundi-matin-premier-jour-des-vacances ? Accueillies par Matthieu, l’office manager, nous nous installons dans l’espace convivialité de cet espace où les idées et les innovations fourmillent. La première journée peut débuter. Au programme : Apprendre à se connaître et faire découvrir ses passions aux autres participantes en créant un montage sur Canva et réalisation d’une vidéo tournée au sein du Tiers Lieu. 16h45 : il est déjà l’heure de se quitter.

 

Mardi 18 février. Chouquettes et sourires aux lèvres sont au rendez-vous ! Elles semblent déjà se connaître depuis longtemps et sont enjouées de se retrouver pour la nouvelle aventure du jour. Nous embarquons dans les transports en commun direction Futuroid ! Dans ce lieu dédié à la réalité virtuelle, les participantes ont pu en apprendre plus sur ces usages et se familiariser avec l’outil. “Ca me donne mal à la tête” s’exprime l’une d’entre elle durant un atelier. L’occasion pour Sebastien Huchin, le propriétaire du centre de réalité virtuelle de parler du phénomène de cinétose (trouble sensoriel entre la vision et l’oreille interne). Verdict de la matinée : « On a toutes envie d’y retourner avec nos copines ! » Mais avant ça, la journée se poursuit avec la visite de Floating Point, une oeuvre interactive et immersive (à la collégiale Saint-Martin, du 18 janvier au 1er mars 2020) avant de s’achever autour d’un cookie et d’une Storie Snapchat.

Mercredi 19 février, en route pour My Digital School pour une immersion avec les étudiant.e.s. Après une visite de l’école : les différents espaces, les salles de cours, la cafétéria (point commun entre les Wi-Filles : elles sont gourmandes !) et l’amphithéâtre, les filles sont réparties dans les différents groupes de travail des étudiant.e.s en pleine Creative Week. Maquettage d’un site internet, réalisation d’une affiche, montage d’une vidéo, développement web, stratégie de création de contenu sur les réseaux sociaux … chacun.e prend le temps de partager et d’expliquer son rôle dans l’équipe. Et l’après-midi ? Spectatrices attentives, elles assistent aux présentations des 2ème année et ne manquent pas de les interroger à la fin de leur soutenance ! Alors, prêtes pour entreprendre des études supérieures ?

 

 

Jeudi 20 février. Nous sommes chaque jour un peu plus impatientes à l’idée de nous retrouver mais la fin de semaine approche déjà (nous = les Wi-Filles + la chargée de mission qui les accompagne cette semaine !). Et si nous marquions le coup en rencontrant les équipes numérique de la Ville dans la salle du Conseil ? Accueillies par Constance Nebbula, Conseillère Municipale Déléguée à l’économie numérique et l’innovation, nous nous installons dans cette salle et … Waouh ! Qui gère les équipements numérique des agents et élu.e.s de la Ville ? En quoi consiste le métier de chef.fe de projet numérique ? Qu’est-ce qu’un data center ? Quels sont les métiers en émergence en lien avec le numérique à la Ville d’Angers ? Comment les réseaux sociaux sont-ils utilisés ? Les Wi-Filles ont ainsi découvert les métiers et les missions des agents présents ce matin-là. L’occasion de réaliser que l’évolution est constante dans le domaine.  “Les métiers que l’on fait n’existaient pas quand on a fini nos études” souligne l’une d’entre eux.

C’est ensuite au tour des étudiant.e.s de l’ESAIP d’accueillir les Wi-Filles le jeudi après-midi. Au menu : découverte des différentes spécialités de l’école et atelier objet connecté. Un bon moyen de se challenger et de prendre confiance en ses capacités en réalisant la guirlande lumineuse la plus longue en partant d’un programme de base conçu pour 2 leds.

 

 

Vendredi 21 février, dernière matinée placée sous le signe de la convivialité. Nous nous sommes rendues au Tiers Lieu culturel 122, fraîchement ouvert à Angers pour en apprendre plus sur leurs activités et rencontrer un passionné : Thierry de Sciences et Bidouilles. Le trajet retour en bus est l’occasion pour toutes de penser à l’après Wi-Filles et de se promettre de rester en contact (elles ont d’ailleurs appris à la chargée de mission de FACE Angers Loire à utiliser Snapchat) !

 

La suite de l’aventure

 

Les participantes aux Wi-Filles Winter Camp font désormais partie de la grande famille des Wi-Filles. A Angers, elles seront invitées à l’événement de clôture de l’édition 2019-2020 en juin prochain et pourront ainsi rencontrer les participantes de la promotion (qui assistent à des ateliers tous les mercredis) et de Wi-filles Spring Camp qui aura lieu au printemps (inscriptions en cours, contactez Bettie !)

 

L’action Wi-Filles ne serait rien sans ses partenaires. Merci.

-->

Laisser un commentaire