Prépa-Apprentissage : Des professionnel·le·s au cœur de l’accompagnement

Depuis 2019, FACE Angers Loire intervient dans le cadre de la Prépa apprentissage de la CCI de Maine et Loire. Notre rôle ? Favoriser la rencontre entre les jeunes et le monde professionnel. Pour cela, nous menons plusieurs ateliers en lien avec les techniques de recherche d’apprentissage. Leurs thématiques : le CV et la lettre de motivation, les entretiens de recrutement, l’ouverture à la vie locale et à ses réseaux … Aujourd’hui, nous vous racontons l’histoire de Mustafa et de son stage, trouvé en un coup de fil par un·e professionnel·le pendant une simulation d’entretien de recrutement.

La simulation d'entretien de recrutement

Quelle posture adopter lors d’un entretien de recrutement ? Comment me présenter et mettre en lumière mes talents et ma motivation ? A travers des simulations, les jeunes qui participent à la prépa-apprentissage se préparent à cet exercice avec des professionnel·le·s en activité. Après un temps de mise en situation, ils·elles débriefent avec bienveillance pour valoriser les points forts et souligner les axes d’amélioration. Un bon moyen d’aborder plus sereinement son entretien le jour J !

C’est pendant cet exercice que Mustafa a rencontré Sylvie Picouleau d’Artus Interim en juin dernier. Alors qu’il lui présentait son projet professionnel et faisait part de sa recherche de stage, la professionnelle n’a pas hésité à décrocher son téléphone pour mobiliser l’un de ses contacts. Tout est ensuite allé très vite puisque l’entreprise a accepté d’accueillir Mustafa le temps d’un stage pour … la semaine suivante !

Retour sur le stage de Mustafa

Mustafa souhaite devenir peintre en bâtiment. Il est donc à la recherche d’une entreprise pour développer ses compétences en apprentissage pour la rentrée. En attendant, il a pu réaliser un stage chez Color Habitat. Une expérience qui lui a permis de confirmer son projet professionnel.

Ses missions

Pendant son immersion sur le chantier d’une maison neuve, Mustafa a pu en apprendre davantage sur le métier, les techniques et les bonnes postures à adopter. Grâce à un programme sur mesure, il a pu s’initier aux bons gestes et mettre en pratique les conseils de l’équipe. Son terrain de jeu : le garage ! Ponçage, préparation des murs, application de la couche de fixation sur les murs et le plafond, peinture … Mustafa a pu assister et participer aux différentes étapes du chantier. Il a su se montrer à l’écoute des explications pour se mettre rapidement en action et des remarques de l’équipe pour comprendre et corriger ses erreurs. La seule frustration pour tous : que le stage soit trop court pour lui permettre de voir le résultat final !

L'expérience de Color Habitat

Basée à Trélazé, l’entreprise souhaitait accueillir des stagiaires depuis longtemps. Un mois de chantier dans la ville d’Angers et un coup de fil d’une cliente (Sylvie !) leur ont permis d’accueillir Mustafa début juillet pour un stage de quelques jours. 

« C’était une bonne expérience pour l’entreprise. C’est un métier qui peut être compliqué et physique et qui est en pénurie de main d’oeuvre ! Nous voulons donner envie aux jeunes. Nous avions donc établi un programme pour Mustafa et avons pensé au garage pour qu’il puisse faire un peu de tout […] On est contents de lui. Il y allait après les explications et était à l’écoute des remarques et des conseils (pour ne pas se faire mal au dos par exemple). Cette expérience a confirmé l’envie d’accueillir d’autres stagiaires. » 

Roland Bly, Associé gérant chez Color Habitat

Le mot de la fin

Lorsque nous avons échangé avec Color Habitat, nous leur avons demandé s’ils avaient un mot à adresser à l’entreprise qui accueillerait Mustafa comme apprenti. Ce message est donc destiné à sa future entreprise d’accueil !

« Il lui faut une entreprise qui a réellement envie de former, de transmettre. Il a envie d’apprendre, il faut juste être prêt à lui expliquer. Les jeunes sont à l’écoute si on prend le temps de communiquer avec eux. Il faut leur faire confiance.  » 

Si vous recherchez un apprenti pour la rentrée et que vous vous reconnaissez dans ses mots n’hésitez pas à nous contacter pour être mis en relation avec Mustafa !

Un accompagnement vers l’apprentissage

Chaque année, près de 30000 jeunes se forment en apprentissage en Pays de la Loire. Voie d’excellence, cette alternance permet d’acquérir des qualifications et de l’expérience professionnelle. Depuis 2019, FACE Angers Loire est partenaire du dispositif Prépa Apprentissage de la CCI de Maine et Loire

La Prépa Apprentissage

Le dispositif Prépa Apprentissage est un accompagnement spécifique, collectif et individuel, à travers 3 étapes destinées à renforcer les opportunités d’entrée en contrat d’apprentissage. A savoir, cibler ses choix professionnels, consolider les savoir-faire de base et acquérir des savoir-être.

Cet accompagnement s’adresse principalement à des élèves en décrochage scolaire et qui ne s’épanouissent pas dans le système scolaire dit classique. 

Au sein du Centre Pierre Cointreau, dans lequel FACE Angers Loire intervient, l’action a débuté au dernier trimestre 2019. La prochaine session d’accompagnement commencera le 27 mai 2020

 

Rencontre avec le responsable des ressources humaines de Renault à Angers

Dynamiser la recherche d’apprentissage

FACE Angers Loire intervient dans ce cadre pour animer les ateliers associés aux techniques de recherche d’apprentissage, en apportant toujours sa valeur ajoutée grâce à la participation et l’implication des professionnels d’entreprise en activité.

L’équipe propose ainsi différentes activités aux jeunes pour dynamiser leur recherche, de façon tout aussi ludique que pragmatique. Chacune d’entre elles est pensée afin de les responsabiliser et de les valoriser, notamment pour ces décrocheur.se.s qui n’ont pas eu l’occasion de mettre en lumière leur potentiel dans le cadre classique et/ou dans leur cellule familiale. Les futur.e.s apprenti.e.s apprennent alors à mettre en avant leurs aptitudes et capacités professionnelles. Ils.elles développent et optimisent leurs techniques de recherche, seul.e ou en groupe. 

Rencontrer des professionnel.le.s

Pour l’emploi, pour l’orientation et la formation, les entreprises adhérentes et partenaires de FACE Angers Loire se mobilisent à travers l’engagement de leurs collaborateurs et collaboratrices. Ils.elles répondent également présent.e.s lorsqu’il s’agit d’accompagner des jeunes vers l’apprentissage.

Leur intervention peut prendre plusieurs formes, selon leurs expertises et les besoins du groupe. Certain.e.s témoignent de leur métier et de leur parcours dans le cadre d’entretien conseils. D’autres préparent les jeunes à rencontrer un futur employeur lors d’une simulation d’entretien de recrutement. Des entreprises ouvrent leurs portes pour permettre aux participant.e.s de s’immerger dans ce monde qu’ils.elles ne connaissent pas. Des professionnel.le.s des ressources humaines peuvent quant à eux les accompagner dans la rédaction de leur CV et de leur lettre de motivation. L’utilisation des réseaux sociaux au service de leur recherche d’apprentissage peut également être le thème d’une séance.

 

Pendant une simulation d’entretien de recrutement

Intégrés dans le parcours de la Prépa Apprentissage, les ateliers animés par les professionnel.le.s sont une réelle opportunité pour les futur.e.s apprenti.e.s. Ils permettent notamment de rendre concret leur projet  et de déconstruire des représentations. Celles-ci peuvent être liées au métier ou à la filière mais également au rapport “employés / employeurs”. Le contact avec l’entreprise est alors facilité et chacun.e peut ainsi mieux comprendre les besoins et les attentes de l’autre.

Accompagner les jeunes dans leur orientation

Depuis le début de l’action, une vingtaine de professionnel.le.s en activité se sont mobilisé.e.s pour accompagner les jeunes dans leur orientation. 

Merci à eux.elles et à leurs entreprises. Galerie Lafayette Angers, Charlotte Angers, Renault, VYV Care, Retravailler, Envergure, Proxim’Services, Ville d’Angers, Maison de quartier Angers Centre, Rivard, Interaction Interim, Agglomération de Saumur, Récréatif’s Coiffure, Rouy Consultante, Les Menus Services, Geiq Pro 49.

Vous souhaitez vous engager auprès des prochain.e.s participant.e.s à la Prépa Apprentissage ? Contacter l’équipe Emploi de FACE Angers Loire, Mélanie et Kevin, pour en savoir plus. 

Tous les métiers sont mixtes : Laurine, mécanicienne

Dans le dernier portrait de notre série réalisée dans le cadre de l’action « Face pour l’égalité et la mixité« , retrouvez Laurine, mécanicienne. Apprentie, elle a rencontré de nombreux obstacles lors de la recherche de son apprentissage. Elle s’est désormais faite une place dans les ateliers de Renault Angers.
 

 
Ouvrez les guillemets
 
Je m’appelle Laurine, j’ai 15 ans. Je suis mécanicienne. J’ai choisi ce métier parce que j’adore bricoler, j’adore comment savoir fonctionne les machines et j’adore les voitures.

 

Faire de sa passion son métier

 
J'adore bricoler, j'adore réparer et chercher la panne.
Depuis toute petite, je n’ai jamais joué aux poupées, j’ai toujours joué aux voitures. D’ailleurs, je suis fan de sport automobile ! Je pense que je tiens ça de mon père. Il a commencé par être mécanicien et maintenant, il est routier.

Quand j’étais en troisième, mon professeur d’Histoire qui était mon professeur principal m’a orienté vers un stage chez Scania. J’y suis allée et j’ai adoré la mécanique des camions ! Je me suis dit, pourquoi ne pas essayer la voiture, et depuis que je suis dedans, ça me plait.

 

Laurine traverse l'atelier de Renault Angers.
Laurine traverse l’atelier de Renault Angers.

 

Trouver un apprentissage, son parcours du combattant

 

Je viens de commencer ma première année de CAP. Dans un premier temps, j’ai cherché quelles études je voulais faire entre CAP, Bac Pro, Master ou autre, puis j’ai commencé à chercher un patron. Il y en a une trentaine qui m’ont refusé en apprentissage et mon professeur d’Histoire m’a aidé en mettant ma lettre de motivation et mon CV sur un site où tous les employeurs pouvaient les voir. Renault l’a vue et a demandé à me rencontrer. Ils m’ont accepté ! Après j’ai cherché comment rentrer dans l’école.

 

Laurine, mécanicienne chez Renault Angers.
Laurine, mécanicienne chez Renault Angers.

 
Au début, ça a été compliqué de faire ce métier parce que j’avais souvent des « contre » mais au fur et à mesure il y avait des « pour » et ça m’a encouragé. Mon entourage était pour mais il y a des gens que j’ai rencontré qui me disaient « On ne prend pas les filles », « Il n’y a pas de vestiaires pour les filles ». Ça m’a un peu démoralisé mais j’avais ma famille qui me soutenait, ça m’a encouragé à continuer. Ici (Renault Angers), il n’y avait pas de vestiaires pour les filles mais ils en ont créé un !

 

Son métier en trois mots

 
Passion, réparation, service
 

Son quotidien de mécanicienne

 

Quand une voiture tombe en panne, je cherche la panne, si je la trouve, je la répare, si je ne la trouve pas, je demande à des techniciens qui sont plus hauts que moi. Dans ce cas là, je répare et je redonne la voiture au client.

Il y a plusieurs parties dans l’atelier : la carrosserie, la mécanique VO (véhicule d’occasion) et la mécanique Pro+. Moi, je suis plutôt dans la partie Pro+, les grosses réparations, quand la voiture tombe en panne : boîtes de vitesse, moteurs, faisceaux, les messages qui s’affichent sur le tableau de bord …

 

Moment d'entraide entre Laurine et son collègue.
Moment d’entraide entre Laurine et son collègue.

 

Être une fille dans un environnement masculin

 

Il n’y a aucune fille dans l’atelier. Ça se passe bien. Pour moi il n’y a pas de différence, mon ressenti est que je suis leur collègue. Si j’ai besoin d’aide, ils vont venir m’aider, s’ils ont besoin d’aide, je vais les aider.

Dans ma classe on est 22 et je suis la seule fille. On m’a dit que les patrons recherchaient beaucoup de filles parce qu’elles étaient beaucoup plus minutieuses. L’école les encourage à venir se former même s’il n’y en a pas beaucoup. Au début, certains élèves n’ont pas accepté qu’il y ait une fille dans l’équipe mais au fur et à mesure ça s’améliore et ils comprennent que j’aime ça et que je veux continuer !

 

Le mot de la fin

 
Faites ce que vous avez envie. C’est votre choix, vous faites ce que vous voulez.
 

Fermez les guillemets

 

 

 

Comme Laurine, suivez votre passion ! Rendez-vous le 5 juin, au J, au forum « Tous les métiers sont mixtes« . Des offres d’apprentissage et d’emploi seront à pourvoir !

Sensibilisation des élèves du collège Jean Vilar à la mixité des métiers

Egalité Mixité Jean Vilar

Le projet “Face pour l’égalité et la mixité” continue au collège. Jeudi 24 mai, trois classes de cinquièmes du collège Jean Vilar d’Angers ont rencontré Oriane, Blandine et Sarah, chargée de mission éducation chez FACE Loire Atlantique. L’objectif de ces rencontres ? Échanger autour de la mixité professionnelle et des stéréotypes : un sujet peu abordé en classe et en famille d’après notre enquête auprès des élèves (sur 51 élèves, 35 ont répondu « Non » à la question « Avais-tu déjà parlé des stéréotypes entre les filles et les garçons au collège ? »).

 

Filles et garçons, des choix d’orientation différents

 

Au collège, il n’est pas toujours évident pour les élèves de choisir leur voie. Filière générale ? Filière technique ? Formation en apprentissage ? Tandis que certain.e.s ont déjà une idée de leur futur métier, d’autres hésitent ou ne trouvent pas de filières qui leur correspondent parmi les choix proposés.

 

 

Au sein des filières générales et technologiques, les filles et les garçons se répartissent de manière inégale. Les filles sont davantage représentées dans les filières littéraires et tertiaires alors que les garçons sont majoritaires au sein des séries à caractère scientifique.

 

L'apprentissage des 16-25 ans

 

L’ouverture à de nouvelles spécialités des services a favorisé l’augmentation de la part des jeunes femmes en apprentissage. Toutefois, chez les 16-25 ans (lycée et enseignement supérieur), elles représentaient un tiers de effectifs à la rentrée 2015.

La diversité des filières et des métiers doit permettre à chaque élève de se diriger vers un secteur dans lequel il.elle s’épanouira. Au collège Jean Vilar, les collégien.ne.s ont pu échanger avec des professionnelles et débattre librement autour de la mixité des métiers.

 

Reportage : le collège Jean Vilar pour l’égalité et la mixité

 

 

Comment expliquer à un extraterrestre qui ne sait pas ce qu’est une fille et un garçon, les différences entre ces deux sexes ? C’est la question à laquelle les collégien.ne.s ont répondu, avec leurs mots, sans jugement. Ils ont évoqué des attributs physiques et des traits de caractère avant de retenir que seuls les organes génitaux différencient les garçons et les filles.

“Il n’y a pas de métiers de filles ou de garçons mais des métiers où il y a plus de filles ou plus de garçons » lance une des élèves au sujet de la mixité professionnelle. Toutefois, lorsqu’ils nomment des métiers, le garagiste reste un homme et l’esthéticienne une femme. Certains bondissent lorsque le métier de footballeur est classé parmi les métiers dits d’hommes, en s’exclamant qu’ »Il y a aussi beaucoup de filles qui jouent au foot!« . D’autres tempèrent en soulignant qu’il y a autant de pompiers que de pompières, autant de pédiatres femmes que de pédiatres hommes.

 

Pour les élèves, quels sont métiers davantage féminins ou masculins ?
Pour les élèves, quels sont métiers davantage féminins ou masculins ?

Après avoir imaginé quelqu’un qui conduit des poids lourds, ils s’étonnent “QUOI ?!” lorsque Blandine se présente. Un étonnement qui suscite la curiosité : Dort-elle dans son camion ? Combien de temps peut-elle conduire ? Combien coûte le permis poids lourd ? Est-ce difficile de tourner ? Pourquoi les camions roulent plus lentement ? Que fait-elle quand elle ne conduit pas ?

 

 

Doucement, les collégien.ne.s sont amené.e.s à réfléchir à l’influence du sexe sur l’orientation. La peur du jugement et du regard des autres est citée comme une des causes de la différence de choix entre les filles et les garçons. L’image renvoyée des filières de formation et des métiers semble donc influencer les choix des élèves. Pourtant, sur 52 élèves, une nette majorité s’efforce de faire passer un message de tolérance et de respect. On peut entendre “C’est ma vie !”, “C’est mon choix.” puis “Quand on a envie de faire quelque chose, on le fait pour soi pas pour les autres !”.

 

Oriane (à gauche) et Blandine (à droite) répondent aux questions des élèves à propos de leurs métiers.
Oriane (à gauche) et Blandine (à droite) répondent aux questions des élèves à propos de leurs métiers.

 

Les collégien.ne.s ont pu s’exprimer et réfléchir aux images qu’ils avaient en tête à l’évocation d’un métier. Même si la notion de préjugés et de stéréotypes est encore difficile à appréhender à cet âge, cette intervention en classe et la diffusion des vidéos FACE ont permis une prise de conscience. Un premier pas pour que ces élèves deviennent acteurs du changement.

S’ils n’avaient qu’une chose à retenir ce serait que “Les filles et les garçons peuvent faire les métiers qu’ils veulent.” Une invitation à l’ouverture d’esprit formulée avec les mots d’une collégienne.

Visite du centre de formation Pierre Cointreau

Futur.e.s apprenti.e.s ?
Jeunes qui s’interrogent sur leur projet professionnel ?

Visitez les centres de formation angevins avec l’Apprenti Academy !

Le centre de formation Pierre Cointreau forme aux métiers de l’hôtellerie- restauration, de la vente et des services à la personne.

Cette visite est ouverte aux jeunes et à leurs accompagnants.

Au programme : visite des différents ateliers, présentation des métiers, échange avec l’équipe pédagogique et des apprenti.e.s.

Inscriptions avant le 16 mai.

Pour vous inscrire ou obtenir des informations supplémentaires, contactez-nous à clubfaceangersloire@gmail.com ou par téléphone au 06.82.00.74.71.

L’Apprenti Academy vous accompagne sur la route de l’apprentissage

Apprenti Academy

Vous êtes jeune et envisagez de devenir apprenti.e à la rentrée 2018 ?

Vous vous interrogez sur votre projet professionnel ?

Rejoignez l’Apprenti Academy !

 

Qu’est ce que l’Apprenti Academy ?

 

L’apprentissage permet une immersion dans le monde professionnel grâce à l’alternance entre périodes en entreprise et en centre de formation. En 2017, 28 323 apprentis ont choisi cette voie en Pays de la Loire.

De la recherche de l’entreprise à la signature du contrat, Face Angers Loire accompagne les jeunes de 15 à 30 ans dans la construction de leur projet professionnel.

Les secteurs de l’industrie, du BTP, de la vente, de l’hôtellerie et du service à la personne forment aux métiers qui recrutent. Ils recherchent des apprenti.e.s et sont donc concernés par ce dispositif.

D’avril à septembre, le parcours des apprenti.e.s sera jalonné de rencontres, de visites, d’échanges et d’ateliers.

 

Les étapes de l'apprenti academy

 

Pour plus d’informations, contactez Adeline Jouin par email actionemploi.faceangersloire@gmail.com ou par téléphone au 07.88.09.37.95.

 

Ne manquez pas le passage de l’APPRENTIBUS à Angers!

Parce que le choix d’une orientation se fait dès le collège, la découverte des métiers et de l’apprentissage doit se faire au plus tôt.

C’est le rôle de l’Apprentibus : Conçu par la Région, ce véhicule itinérant sillonnera les Pays de la Loire en faisant étape dans les collèges. L’objectif sera d’informer les jeunes Ligériens sur les formations existantes sur tout le territoire régional ainsi que les emplois auxquels ils pourront accéder via l’apprentissage.

Il sera à Angers du 12 au 16 mars et du 26 au 31 mars 2018, au sein des établissements scolaires qui en auront fait la demande.

Dans ce cadre, FACE Angers Loire, partenaire de l’Apprentibus, recherche pour ces périodes, des entreprises pour venir à la rencontre des collégiens et parler de leurs métiers, proposer des stages, ou encore échanger sur les expériences des apprentis et ex-apprentis.

Vous souhaitez participer à l’Apprentibus ? Contactez Adeline JOUIN Tél: 07.88.09.37.95 clubfaceangersloire@gmail.com

En savoir plus sur l’apprentibus 

Apprentibus

Informations sur le mode de fonctionnement au sein des établissements:
Chefs d’entreprise, directeurs de CFA, ambassadeurs de l’apprentissage… Les acteurs de la formation et de la vie professionnelle locales viennent animer dans l’ApprentiBus chaque étape d’un parcours défini en fonction de la demande exprimée.
Après une heure de rencontres et d’échanges avec ces intervenants qualifiés, les jeunes peuvent vivre l’expérience d’un parcours virtuel au cœur des métiers et de l’offre de formation.
Grâce au véhicule et au stand mobile de 30 m2 déployé dans l’enceinte de l’établissement, ils ont la possibilité d’aller d’atelier en atelier pour découvrir la diversité des métiers et des filières, via des vidéos, des tablettes numériques et d’autres supports interactifs.
Une façon ludique et dynamique de découvrir tous les avantages de la formation professionnelle et de l’apprentissage, qui s’impose aujourd’hui, comme une voie d’excellence.
Pour toute information complémentaire, vous pouvez consulter le site dédié (http://apprentibus.fr).

 

Cap vers le pré-apprentissage quartiers

En partenariat avec le Pôle de Formation des Industries Technologique (AFPI) et le quartier Monplaisir-2 Croix Banchais, le club Face Angers Loire expérimente depuis février 2017 une nouvelle action de pré-apprentissage, à destination de jeunes issus de ce quartier prioritaire de la ville.

L’idée? Sensibiliser les jeunes sur des métiers dits « en tension » du secteur industriel  et faciliter leur insertion et l’entrée en formation en ouvrant progressivement les portes de l’apprentissage.

A travers des réunions  d’informations collectives avec le centre de formation et une période d’immersion dans une entreprise accueillante, le jeune pourra démarrer par la suite (sous conditions de bilan de stage positif et des compétences de base validées) sa rentrée en apprentissage avec une des entreprises partenaires de l’action.

Cette action entend contribuer à la dynamique économique et sociale locale à travers les objectifs suivants:
– Promouvoir la voie de l’apprentissage en adéquation avec le besoin des entreprises sur le territoire
– Faciliter l’insertion professionnelle progressive des jeunes issus des quartiers prioritaires en créant les conditions favorables à leur réussite.

Entreprises, jeunes… vous avez des questions sur cette action? N’hésitez pas à nous contacter au 07.88.09.37.95